colline verte

A Mazamet en Montagne Noire, chaque coin de nature, lacs, gorges, parcs et jardins méritent contemplation.

LES SITES NATURELS

La Montagne Noire

Bordée par la plaine du Lauragais au nord et par la plaine du Minervois au sud, la Montagne Noire constitue l'extrémité Sud-Ouest du Massif central. Elle s'étire sur 70 km de long d'Est en Ouest et s'étend sur trois départements (Tarn, Aude et Hérault).
La vue depuis le Pic de Nore, sommet qui culmine à 1211 mètres, offre un panorama à 360° jusqu’à la chaine des Pyrénées et la mer Méditerranée.
Le versant tarnais soumis aux influences climatiques océaniques, particulièrement verdoyant qui abrite à ses pieds Mazamet est le domaine des chênes, des résineux et des châtaigniers. Le versant audois plus méditerranéen marie maquis, garrigues et pelouses sèches.

Les gorges du Banquet

Creusées par l’Arn au milieu d’un massif granitique, à 8 km direction Le Vintrou, les Gorges du Banquet sont l’une des principales curiosités naturelles de la région. Accessibles par des chemins de randonnées, en escalade ou en canyoning.

Le Menhir des Prats

Le menhir des Prats appelée ausi "peyro ficado" est le plus grand menhir planté du Tarn avec ses 4 mètres de hauteur, en granit, sa forme rappelle une statue menhir non ébauchée.

LES LACS

La ville de Mazamet est à proximité de nombreux lacs sauvages ou aménagés: les Montagnès, les Saints-Peyres ou le Pas des bêtes vous invitent aux plaisirs de la baignade ou de la randonnée.

Lac des Montagnès

En pleine Montagne Noire, sur la route de Carcassonne, ce lac aménagé dans un site majestueux, paisible et serein est entouré par une végétation généreuse. Il est situé à 680 m d'altitude et est entretenu dans une démarche de qualité environnementale. Le cadre est propice à la détente, à la promenade et accueille au fil des saisons les familles pour les jeux d’eau et de plage, les passionnés de pêche, les randonneurs et les sportifs en VTT ou à pied qui sauront profiter des nombreuses balades et chemins. Mini bus gratuit, en juillet et août, au départ du centre ville.
 

Lac des Saints Peyres

Sur le plateau des lacs, le lac des Saints Peyres est le plus sauvage, ce qui lui vaut parfois la réputation de "lac canadien". La forêt est omniprésente et offre en toutes saisons des paysages somptueux le long des 10 km de rives parfois escarpées. Amateurs de pêche, randonneurs, amoureux de la nature se retrouvent dans un cadre qui porte à la rêverie. Peu d'espaces sont aménagés et sa fréquentation reste limitée par l'accessibilité, un plaisir qui se mérite...
À proximité, un arboretum et plus à l'écart un sentier pédagogique sur les sagnes de Puech Balmes qui fait le bonheur des familles allant à la recherche du "Dragon de la sagne".

Barrage du Pas des Bêtes

Dans un site pittoresque à 550 m d'altitude inventorié au patrimoine naturel "Zone Naturelle d'intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique", vous pouvez y découvrir un arboretum naturel, plus de 70 espèces de champignons, des oiseaux aquatiques et bien sur de nombreux poissons abrités dans les eaux du lac.

PARCS & JARDINS

Près de 80 000 m2 d’espaces verts, plus de 75 000 fleurs sortant des serres municipales et un classement ville fleurie à " Trois fleurs"… Depuis plus de 25 ans, Mazamet a tout pour séduire les amoureux des parcs et jardins.








 

Parc de la Molière

Crée entre 1927 et 1931 à l’initiative d’un industriel mazamétain, ce parc accueillait autrefois 5 bâtiments : un château, un atelier, une conciergerie, une métairie et un moulin. Aujourd’hui il ne reste de cette propriété que la métairie, transformée en restaurant, et les arbres du jardin.

Le chemin, tracé en forme de cœur autour du parc, vous invite à découvrir ces différents arbres : chênes, marronniers, pins parasols, pins noirs, tilleuls, épicéas, peupliers, châtaigniers….
 

Jardin des promenades

Le Jardin des Promenades est le jardin public de Mazamet. Créé en 1877, réaménagé dans les années 60, on y trouve des arbres de parc tels que : Cèdres, Marronniers, Tilleuls, Ailantes, Gleditschia, Ormes, Noyers, Érables, Magnolias, Araucaria, Bilbao ginkgo…
Ce jardin public est composé d’un mail avec quatre allées de platanes, un jardin d’eau (bassin et cascade), un kiosque à musique de 1903,  une aire de jeux pour enfants, et le monument aux morts.
Il jouxte le Palais des Congrès et propose ombre et espaces aux amateurs de pétanque et de détente.
Il accueille chaque année de nombreuses manifestations : les Floriales, les Dimanches au kiosque en été, rassemblements sportifs er événementiels. 



 

Jardin médiéval d’Hautpoul

Au cœur du village d'hautpoul, découvrez l'histoire des cultures du Moyen âge : les plantes alimentaires dans l'Hortus, les plantes aromatiques et les simples dans l'herbularius, les fruitiers au verger, les plantes tinctoriales et les plantes à fleurs dans le jardin de Marie. Ce jardin médiéval est aussi un espace de repos et de contemplation. 
Accès libre.







Jardin Cormouls Houlès

Au milieu du XIXème siècle, en plein essor du délainage qui allait faire de Mazamet la capitale mondiale de cette activité, la famille Cormouls Houlès propriétaire en partie du site de St Sauveur, mit en œuvre un projet original et audacieux avec la construction de deux usines (manufactures) au bord de la rivière Arnette, une école pour les enfants des ouvriers et un parc, ouvert à tous, à flanc de colline, avec cheminements, escaliers, tourelles, panoramiques, gloriette, bassins d’eau, volières, massifs ornementaux …Deux dates inscrites dans la pierre fixent dans le temps la construction du parc, 1858 et 1859.
Le sentier de randonnée «  Au fil de l’eau » traverse aujourd’hui ce jardin encore spectaculaire.

Télécharger la fiche randonnée :  Au fil de l'eau
 

Jardin des camélias

Ancien jardin de la maison Fuzier, le Jardin des camélias vous invite à découvrir diverses essences de camélias.








 

LE CAMÉLIA MAZAMETAIN

A la suite de la grande période industrielle de Mazamet, les camélias, de magnifiques arbres et arbustes à floraison hivernal, ont pris racines dans notre ville. Aujourd’hui ils sont omniprésents et mis à l’honneur par le nom de rue ou de jardin.
 
En hommage à la ville de Mazamet et à une longue histoire entre deux familles de pépiniéristes, la pépinière des Cascatelles des époux Thoby, ont créé le camélia «  ville de Mazamet », issu de bouturage aux couleurs rouge et blanc.
 
Découvrez l’historique et les différentes variétés de camélia sur Mazamet en suivant le parcours « Mazamet, sur la piste du Camélia ».

 

NOS PASSIONNES DE FLEURS

Pépinières des Cascatelles

Alain et Françoise produisent 300 variétés de camélias, mais aussi des rhododendrons, azalées, érables japonais, kalmias, hortensias, cornus, daphnés....Passion familiale depuis 1860, initialement à Nantes, le camélia est cultivé dans nos pépinières à Mazamet depuis 1984; il y bénéficie d'un micro-climat favorable, atlantique à influence méditerranéenne.

E.A.R.L. PÉPINIÈRES DES CASCATELLES
Alain et Françoise Thoby
La Manotte
81200 MAZAMET
06.85.02.74.92

 

Site internet : www.thobycascatelles.fr


Horaires d'ouverture :
À la demande sur rdv téléphonique
Du 15 octobre au 15 mai.

Leur conseil pour planter un camélia :
Le camélia pousse merveilleusement sous l'influence d'un climat doux et humide, mais il peut supporter des températures de l'ordre de -15° à -20°, comme en témoignent les sujets centenaires qui ont supporté l'extrême rigueur de certains hivers. En respectant certaines conditions d'exposition et de plantation, le camélia peut être cultivé presque partout en France. 
Il est recommandé de le planter à l'ombre, ou mi-ombre à l'abri des grands vents, par exemple au Nord, au pied d'un mur. dans les régions calcaires du Sud de la France, on le gardera en pot à l'ombre d'une terrasse, protégé des vents secs.

Capucine Fleurs

Roxane Maffre, gérante de Capucine Fleurs, connait les fleurs et sait les mettre en valeur dans le respect de l'environnement et des saisons. 

CAPUCINE FLEURS
Roxane Maffre
Rue Assémat Rives
81200 MAZAMET
05.63.61.12.74

capucine-mazamet@orange.fr
www.capucinefleurs.fr

Horaires d'ouverture : du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h30 à 19h 
le vendredi de 9h à 19h30, le samedi de 9h à 12h et de 14h30 à 19h

Son conseil pour mettre un bouquet en vase :
- couper les tiges des fleurs, avant de mettre le bouquet de fleurs dans un vase, couper les tiges en biseau d'environ 1 cm sous l'eau courante avec un couteau sans dents. Fendre les extrémités des tiges en deux afin qu'elles puissent mieux absorber l'eau et enlever les feuilles inutiles.
- Nettoyer le vase contenant le bouquet de fleurs.
- Recouper les tiges des fleurs tous les deux ou trois jours, en biseau sous l'eau courante à la même température que la pièce.
- Insérer une branche de lierre pour éviter l'eau croupie dans le vase.
- Conserver le bouquet à l'abri de la chaleur.